Compagnie de Théâtre Médiéval à Provins
Compagnie de Théâtre Médiéval à Provins
Compagnie de Théâtre Médiéval à Provins
Compagnie de Théâtre Médiéval à Provins
Compagnie de Théâtre Médiéval à Provins
Le dit des perdrix

     Un paysan a trouvé par hasard deux perdrix près de sa ferme alros qu'il faisait la sieste. Tout content, il demande à sa femme de les faire cuire pendant qu'il va inviter le chapelain à déjeuner. Mais ces deux derniers tardent et les perdrix sont prêtes. La femme, très gourmande, n'arrive pas à s'empêcher d'en manger une, puis la seconde. De retour, le mari se fâche contre sa femme qui pensait lui faire croire que les perdrix avaient été dérobées par deux chats. Elle imagine donc un nouveau mensonge. Alors que le vilain est en train d'aiguiser son couteau dehors, elle affirme au chapelain, venu pour le déjeuner, que son mari jaloux veut lui "couper les joyeuses". Elle appelle ensuite son mari en lui faisant croire que le curé part en courant avec ses perdrix. Le mari rentre bredouille et le fabliau s'achève sur une morale : "la vérité devient mensonge et le mensonge devient vérité et il ne faut pas toujours croire ce que l'ont vous dit".